Ma liste de Noël

ma-liste-de-noël

Ceux qui me connaissent seront tout à fait d’accord avec moi pour dire que je suis une fille de Noël. Eh oui, j’adore Noël, j’adore cette période de l’année où les gens sont plus généreux, plus enclins à se réunir, à Karina, femme-orchestrepartager, à aimer. J’aime écouter de la musique de Noël, concocter des repas et des desserts gourmands qui sentent et qui goûtent le temps des Fêtes; j’adore inviter mes amis, gâter ma famille et que toute ma maison dégage cet esprit festif et joyeux de la nativité. J’essaie toujours de faire le bien autour de moi, de semer des graines de bonheur et d’amour, et ce temps-ci de l’année est, de loin, le plus propice. Mais d’où provient cet Esprit bienheureux qui m’habite et qui m’inspire ? Je pense bien avoir une petite idée…

 

Lorsque je pense à mon enfance, à toutes les fêtes de Noël passées en famille, ce dont je me souviens le plus ce sont les réunions de famille chez l’un de mes oncles du côté de mon père, plus précisément le mari de ma marraine, la sœur de mon père. Mon père, ma grand-mère paternelle, ma sœur et moi allions passer Noël à la maison de fin de semaine de mon oncle qui se trouvait à environ 70 km de chez nous, à peu près à une heure de route en voiture. Nous arrivions quelques jours avant le Réveillon afin de tout préparer pour passer cette Fête en famille. Là-bas, nous nous réunissions avec mes cousins, mon oncle et ma tante ainsi qu’avec la mère de mon oncle qui avait l’âge de ma grand-mère. Bien évidemment, elles ne s’entendaient pas super bien, elles avaient toutes les deux leurs différends…

 

Ces quelques jours passés en famille étaient extraordinaires, car on passait les journées ensemble à tout préparer pour faire de cette fête un moment magique et inoubliable. Les femmes passaient beaucoup de temps dans la cuisine à préparer le repas du Réveillon, mais elles profitaient aussi de l’occasion pour se mettre à jour, surtout sur tous les potins familiaux. De leur côté, les hommes s’occupaient à tondre la pelouse et à d’autres préparatifs comme les lumières ou les décorations. Pour ce qui est des enfants, mes cousines, mon cousin, ma sœur et moi jouions à monter dans les arbres, à cache-cache ou on profitait du beau temps estival pour laver la voiture de mon père afin de gagner quelques sous qui nous permettraient d’acheter un peu de pyrotechnie pour fêter le soir du réveillon de Noël.

ma-liste-de-Noël

J’adorais passer du temps en famille à cet endroit appelé San Antonio de Padua, loin de la circulation et du bruit de la grande ville. Mais ce que j’adorais le plus, c’était le grand terrain où se trouvait la maison, parsemé de grands arbres matures. En fait, il y en avait un qui se démarquait, à mes yeux, par sa grandeur et sa beauté. C’était une immense épinette bleue qui s’élevait imposante au milieu de la cour. Elle était si haute que je devais m’en éloigner pour voir sa cime. Sa taille majestueuse m’envoûtait à tel point que je ne pouvais pas m’arrêter d’admirer son immense noblesse. Mais ce qui est encore plus magnifique, c’est que mon oncle la décorait au complet, de la tête aux pieds ! Eh oui, il la revêtait de lumières et de décorations scintillantes qui lui donnaient une fière allure de reine des forêts. Évidemment, dès que mon oncle l’illuminait le soir, mon émerveillement était au comble de l’extase !

 

Mais ce n’était pas tout, en fait. Afin d’accroître notre enchantement, mon oncle, nommé Ángel, qui, drôle de coïncidence, signifie ange en espagnol, se déguisait en père Noël ! Et il jouait tellement bien son rôle que, plusieurs fois, j’essayais de le regarder droit dans les yeux afin de vérifier si c’était bel et bien lui. En plus, il arrivait expressément très tard, après minuit, lorsque nous contemplions tous, assis au pied de la belle épinette, les feux d’artifice qui éclairaient tout le ciel. Tout ce décor était magique et l’arrivée du père Noël avec sa hotte remplie de cadeaux était le summum de notre rêve d’enfant. Et je m’endormais ainsi, transportée dans un monde féérique, sur les genoux de mon père.

ma-liste-de-Noël

 

Tout ceci pour vous dire que je trouve vraiment extraordinaire que lorsque je me remémore tous ces beaux souvenirs, je me souviens de chaque détail sauf des cadeaux. À vrai dire, je ne me souviens d’aucun cadeau, mais vraiment d’aucun. Incroyable, n’est-ce pas ? Et pourtant, je suis sûre que j’en recevais. Or, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas ce qui est resté gravé dans ma mémoire. Ce sont plutôt mes sentiments, mon émerveillement, le temps de qualité passé auprès de mon père et du reste de ma famille.

 

Aujourd’hui, avec du recul, je me rends compte que c’est justement le meilleur cadeau que nous pouvons offrir à nos enfants. Ce sont justement ces heureux souvenirs qui ont fait de moi qui je suis aujourd’hui; qui m’ont transmis l’amour et la joie que je ressens surtout pendant ce temps des Fêtes. Ce sont ces moments magiques et inoubliables auprès de nos êtres chers qui resteront à jamais gravés dans notre mémoire, dans notre cœur et qui nous marqueront pour le reste de notre vie. C’est sans aucun doute le meilleur héritage que nous pouvons laisser à nos enfants, les souvenirs.

 

Alors, pour cette année, voici ma liste de Noël :

Beaucoup de bons moments passés en famille

Beaucoup de moments de joie partagés avec nos amis

De l’amour et des câlins à profusion

Des moments de détente pour mieux apprécier tout ce que nous avons

De la santé, de la santé, et encore de la santé

Et, comme chaque année, un monde meilleur où règne la paix et la solidarité !

 

Et vous, quel est votre meilleur souvenir de votre enfance ? Est-ce aussi un souvenir du temps des Fêtes ? Pensez-vous, tout comme moi, que c’est le meilleur héritage qu’on peut laisser à nos enfants ? À vous de me le dire maintenant !

 

À propos de Karina Satriano

Des tranches de vie d'une famille bien héréroclite, des anecdotes sur notre immigration, des trucs pour l'organisation et des témoignages de partage. Tout en un !
Ce contenu a été publié dans Famille, Tranches de vie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire