À propos

fotoyoJ’entame aujourd’hui ce nouveau défi d’écriture d’un blogue et j’en suis ravie. Je me lance donc dans cette nouvelle aventure qui mûrit dans ma tête depuis déjà un bon moment.

Tous ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime écrire, comme en témoignent les nombreux livres que j’ai publiés (http://tourdebabel.ca/livres.html) ainsi que tous ceux qui sont en route. Voilà donc la raison principale qui m’a menée à la création de ce blogue : l’écriture. En plus, en tant qu’adepte des nouvelles technologies, je trouve qu’il s’agit d’un excellent mariage, tout comme celui que j’entretiens avec mon mari depuis 20 ans déjà.

Ceux qui ne me connaissent pas encore, se demanderont probablement pourquoi j’ai intitulé mon blogue Karina, femme-orchestre. Il s’avère que c’est la façon dont ma douce moitié me voit : une femme à tout faire dans différentes sphères de la vie. En effet, je suis une personne ayant de multiples facettes, ce qui fait de moi un être épanoui et comblé, puisque je ne serai pas la même sans l’un de ces aspects qui me caractérisent.

Tout d’abord, je suis mère de trois beaux et merveilleux enfants de 19, 14 et 3 ans. « Quelle différence d’âge ! » vous me direz. Et oui ! Différentes circonstances de la vie ont fait en sorte que ma maternité se passe ainsi et je l’adore ! J’ai eu le temps de profiter de chaque enfant comme il se doit et, comme je l’ai toujours fait, je profite pleinement de chaque instant passé en compagnie de ma petite famille aussi hétéroclite que dynamique. Tout un défi de gestion ! Car ne croyez pas que le rôle de parent se termine à 18 ans. Le rôle de père et de mère n’a pas de date d’expiration !

D’autre part, j’ai appris, au cours de ma vie, l’importance ainsi que les avantages d’être une personne organisée, méthodique. Cette belle qualité dont je suis extrêmement fière et qui m’accompagne déjà depuis longtemps, m’aide énormément dans les tâches de tous les jours tant à la maison qu’au travail. Mes amies me voient souvent comme une Wonder Woman et aimeraient savoir quel est mon secret, où est-ce que je trouve le temps pour faire tout ce que je fais. Car il est vrai que j’effectue beaucoup de choses, et je me surprends des fois moi-même de voir tout ce que je suis capable d’accomplir. En fait, je n’ai pas de baguette magique — même si certaines fois j’aimerais beaucoup en avoir une —, mais la clé réside dans l’organisation et la volonté. Plusieurs principes directeurs régissent ma vie, mais l’un de mes préférés, et que je mets le plus souvent en pratique, est : « Vouloir, c’est pouvoir ». Il ne reste maintenant qu’à remonter la pente et surmonter les obstacles !

vouloir, c'est pouvoir

En troisième lieu, il y a mon côté de femme immigrante. Pour ceux qui ne le savent pas, je ne suis pas née au Canada (même si j’ai adopté le Québec comme ma deuxième patrie, et ce, pour le restant de mes jours). Je suis Argentine et, comme pour la majorité des Argentins, il coule dans mes veines du sang européen. Mes deux grands-pères étaient l’un autrichien, l’autre italien, et mes deux grands-mères étaient l’une d’origine basque-française, l’autre espagnole. Alors que mes grands-parents et mes arrière-grands-parents ont émigré en Argentine pour fuir la famine qui sévissait en Europe suite à la Seconde Guerre mondiale, le destin a voulu que l’une de leurs petites-filles ou arrière-petites-filles parte à son tour à la recherche d’une meilleure qualité de vie pour elle ainsi que pour sa famille. Comme vous pouvez l’imaginer, l’immigration est indiscutablement un sujet qui me tient très à cœur.

En dernier lieu, et non le moins important, il y a mon côté altruiste et empathique. Étant donné que je suis une personne de nature aidante, je ne peux m’empêcher d’aider tout être autour de moi qui aurait besoin d’un coup de main, peu importe son origine, ses croyances, son âge, son statut social, etc. Cela m’amène à m’impliquer activement au sein de ma communauté. À titre d’exemple, dans l’une des équipes dont je fais partie, nous nous engageons à transformer le monde. Tâche extrêmement ambitieuse et colossale, en effet. Toutefois, c’est par soi-même qu’on commence en étendant son champ d’action sur son entourage immédiat, soit sa famille et ses amis, puis sur ses collègues, ses voisins, sa communauté, et ainsi de suite.  Pouvoir offrir de l’amour et du bonheur est un don de la vie !

En définitive, voilà quelques-unes des facettes de ma personne qui m’ont inspirée pour la création de ce blogue. J’aimerais, grâce à mon vécu, à mon expérience personnelle, pouvoir aider d’autres femmes qui, comme moi, ont envie d’avoir un autre enfant malgré la différence d’âge avec leurs autres enfants, malgré leur âge « avancé », selon les médecins, pour la maternité, malgré le regard des fois réprobateur de la société; j’aimerais aussi donner un coup de main à toute personne, jeune et moins jeune, femme ou homme, qui souhaiterait apprendre à s’organiser dans la vie, à organiser son environnement quotidien afin de profiter pleinement et avec plaisir de la vie, de sa famille, de ses amis; en tant qu’immigrante et pour avoir aidé plusieurs familles de nouveaux arrivants à Québec, je peux me rendre utile en partageant des ressources essentielles afin de leur faciliter l’intégration et l’adaptation à cette terre d’accueil; et finalement, je pourrais peut-être vous transmettre l’immense bonheur que je ressens en aidant les autres sans attendre absolument rien en retour, mais en me contentant plutôt d’un simple sourire ou d’un regard de gratitude qui me touche au plus profond de mon âme et de mon cœur.

J’espère alors que mes billets pourront vous être utiles et que vous vous joindrez à moi dans cette toute nouvelle aventure.